dimanche 12 mars 2017

Cette semaine... je change (S10)

Depuis le début de l'année, Agoaye nous motive à changer notre vie, un verbe à la fois.

Cette semaine, j'avais un choix évident qui s'offrait à moi, puisque j'ai signé le bail de mon nouvel appartement: je déménage! Mais bon, c'était un peu facile, et meme si j'en attends beaucoup, ce n'ai pas vraiment une évolution personnelle.

Cette semaine, j'ai aussi du me confronter à des émotions très fortes, beaucoup de vieux souvenirs désagréables qui sont remontés à la surface et d'émotions négatives qui les ont suivies. J'ai commencé par trouver la situation infiniement injuste, pourquoi les gens font plus confiance à celui qui raconte bien des méchancetés plutot que ceux qui se défendent avec leurs mots timides? J'aurais voulu me battre contre le monde entier. Et puis, aprés un rappel à la réalité bien nécessaire, je me suis rappelée que finalement, si on ne me crois pas, ce n'est pas si grave, et je ne vais pas me gacher la vie à réparer toutes les injustices du monde, meme si elles me concerne directement.

Cette semaine, j'ai donc décidé de changer la facon dont je vois les choses, et de lacher prise, enfin. Ma vie est régulièrement gachée par les meme idioties depuis bientot deux ans, et puisque les autres n'ont pas l'air prets à lacher prise, il est temps pour moi de faire ce que je peux pour sortir de ces histoires, quitte à accépter de ne pas obtenir ce qui me semble juste pour pouvoir passer à autre chose. Je vais laisser les journées sans appétit et les nuits sans sommeil à d'autres, je l'espère...


mardi 7 mars 2017

Cette semaine... je discute



Depuis le début de l'année, Agoaye nous motive à changer notre vie, un verbe à la fois.

Cette semaine, nous devions discuter. Et je dois dire que encore une fois, le sujet est parfaitement synchronisé avec ma vie. En effet, cette semaine, j'ai eu pas mal d'occasions de discuter, et meme celle de m'engager à me former dans cette direction, si ce n'est pas merveilleux!

Je vous explique. Mercredi dernier, j'ai eu mon entretien annuel, ce qui est déjà une bonne base de discussion. Et là, mon chef m'apprend que son seul problème avec mon travail c'est que je suis trop timide en face des clients... et qu'il me propose une formation sur comment aborder les clients! Voila, j'ai eu beaucoup de positif professionnellement, et en plus,me voila lancée pour réaliser le défi de mon mieux, pas seulement sur la semaine, mais sur l'année.

Sinon, j'ai du parler à un avocat, organiser une réunion dont j'ai préparé le thème et discuter avec des agences de location pour trouver enfin l'appartement de nos reves (là aussi, il semblerait qu'on ait réussi, croisez les doigts pour nous s'il vous plait!). J'aime beaucoup ces défis, mais si ma vie pouvait se calmer juste un tout petit peu, ca ne me déplairait pas!

Et pour le plaisir, une image du petit monde qui peuple mon bureau, j'espère qu'ils vous donneront autant le sourire qu'ils ne le font pour moi!


samedi 25 février 2017

Cette semaine... je jette (S8)


Depuis le début de l'année, Agoaye nous motive à changer notre vie, un verbe à la fois.

Cette semaine, nous devons jeter, ce qui tombe plutot bien, puisque cette semaine nous avons décidé de déménager. Aprés deux années passées à supporter un propriétaire imbuvable, il nous a envoyé la lettre qui a fait déborder le vase. Et donc, au lieu de nous morfondre, nous prenons le taureau par les cornes et nous faisons du tri en attendant de pouvoir fuir pour de bon.

Nous ne pensons pas etre de gros consommateurs, et pensions faire attention à ce qui rentre chez nous. Et pourtant, aprés seulement 2 ans dans notre plutot grand appartement, nous avons entassé pas mal de choses. Il est donc temps de fouiller jusqu'au fond des placards afin de repartir plus légers.

Niveaux vètements, j'ai déjà fait pas mal de vide ces dernières années, mais je n'ai pas du tout atteint le niveau parfait. J'ai donc donné quelques paires de chaussettes, récupérée une pour de la récup (de belles rayures multicolores et des trous, pas donnables), deux sous-pulls (si je ne les ai pas encore utilisés cette année, ca ne va pas arriver maintenant...) et un pull de chéri (avec son consentement, bien sur). Et je jette un soutien-gorge trop détendu.

Le gros point auquel je veux m'attaquer maintenant est la cuisine: j'ai acheté au fil des années tout un tas de choses que je voulais essayer, ce qui conduit à deux possibilités:
  • Ca ne m'a pas plu, et du coup le paquet reste à peine entamé
  • Ca m'a beaucoup plu, alors je me rationne pour en avoir le plus longtemps possible, et du coup le paquet reste presque vide
 Il y a toujours plus de paquets du coup! Donc ce mois-ci, le but est d'utiliser ce qu'on a pour accompagner les légumes frais. En pus ca fera plaisir au porte-monnaie, puisque ca fait moins d'achats!

Dans cette optique, j'ai fait dimanche une soupe de restes de légumes, que mon chéri n'aime pas utiliser pour les plats normaux.

Mercredi, j'ai fait un gateau chocolat/cerises à l'alcool, avec des cerises que j'avais ramassées cet été et mises en bocal. J'ai aussi utilisé du chocolat en poudre que je n'aime pas, et de la chapelure qu'on a acheté pour un plat et traine depuis.

J'ai aussi mis un reste d'amandes en lamelles dans mon muesli du matin.

Voila une liste de ce que je voudrais vider dans les prochaines semaines:
  • 1 pot de cerises à l'alcool
  • Quelques dattes
  • 1 pot de farine de sorgho
  • 1 fond de riz qui cuit super lentement
  • le paquet de chocolat noir en poudre 
  • gingembre sec
  • mélange d'épices
  • 1 pot de safran
  • 3 bouteilles de vin rouge
  • 1 fond d'alcool de miel
  • 1 fond d'alcool de groseille

Fiche de lecture: Ma part de gaulois

Auteur:   Magyd Cherfi

 Magyd Cherfi, né le 4 novembre 1962 à Toulouse, est un chanteur, écrivain et acteur français d'origine algérienne, membre du groupe Zebda.

Résumé:
Magid va passer le bac. Ce qui n'est qu'une formalité pour beaucoup est un évènement fondateur dans sa banlieu. On découvre sous sa plume cette autre France, qui apporte le soleil du Maghreb dans nos banlieues abandonnées.


Avis personnel : 💜💜💜

Magyd est le chanteur de zebda, et il écrit son livre comme ses chansons. C'est ce qui m'a plu avant tout dans ce livre, retrouver ces rythmes de ma jeunesse. Une bonne centaines de pages pour me replonger dans mes années lycée.

En dehors de ca, voir les cités de l'intérieur est toujours compliqué pour nous qui ne sommes pas armés pour y entrer. Je lis, mais je ne comprends pas vraiment, je me reprends trop souvent à penser "mais pourquoi ils ne se sauvent pas?", alors meme que je sais que le problème est bien trop profond pour ca. Il m'est douloureux de savoir que nous cohabitons avec ce monde sans faire l'effort de s'entraider alors qu'il y aurait tant à faire. Un gros sentiment d'impuissance m'a envahie à la fin de ma lecture.

Citation(s):
"Ce qui venait de nous etre joué nous ressemblait . C'était accessible et tot autant enflammé. Ca sonnait juste de désepoir et de rage chez Bija, ca le faisait autant chez Momo dans le registre de l'impuissance du pouvoir."
(Il faut dire qu'utiliser Antigone ca me va toujours droit au coeur...)
 

jeudi 23 février 2017

Fiche de lecture: Culottées - Tome 1

Auteur:   Pénélope Bagieu
Pénélope Bagieu est une illustratrice française née en 1982. Elle s'est fait connaitre grâce à son blog BD "Ma vie est tout à fait fascinante", où elle raconte avec beaucoup d’humour des instants de sa vie quotidienne.

Résumé:
15 histoires présentant de facon légère et colorée la biographie de femmes d'exception.

Avis personnel : 💜💜💜💜💜
J'ai adoré! Chacune des histoires est choisie avec soin, alternant destins extraordinaires et réussites ordinaires. Mais toutes ont vécu leur vie de facon la plus accomplie possible, suivant leur coeur. Je trouve que ce sont des exemples merveilleux pour toutes les petites filles, jeunes ou moins jeunes femmes en manque de modèles. J'ai apprécié voir des femmes tout à fait ordinaires se dresser face au destin et engendrer quelque chose qui les dépasse.


Citation(s):
En image, pour cette fois!

dimanche 19 février 2017

Cette semaine... je liste (S7)

Cette semaine encore je suis Agoaye, et je liste. Enfin j'essaie parce que je dois avouer etre bien mauvaise avec les listes. Je les commence, et puis je les perds, les oublie ou les laisse trainer à moitié faites.

Et puis hier, aprés de merveilleuses vacances à la maison (rien de mieux que de la visite pour passer de bonnes vacances sans partir de chez soi), nous avons décidé avec chéri de lister ce qui devait changer dans nos vies afin de passer plus de bons moments comme ceux-ci. Afin de rendre nos reflexions un peu plus réaliste, voila ma liste des choses à faire pour rendre nos vies plus belles:

  • Déménager: le propriétaire est menteur et voleur, nous ne voulons plus de cette énergie négative dans nos vies
  • Reprendre le tri de nos affaires, pour tendre vers plus de minimalisme, et pour simplifier le premier point!
  • Faire un week-end hors de chez nous au moins une fois par mois: juste une nuit d'hotel ou de camping quand le temps le permet, pour visiter un peu plus activement la région
  • Reprendre nos hobby le soir aprés le travail: on a l'impression que la semaine passe sans avoir eu le temps de rien, simplement parce qu'on passe bien trop de temps devant nos écrans

Voila tout notre programme, qui n'est certe pas renversant, mais qui nous a bien remonté le moral! Plein de choses à faire, et l'envie de bouleverser notre quotidien. Nous sommes super motivés aprés nos vacances, j'espère que cette belle motivation ne va pas s'éteindre trop vite, et j'espère que de l'avoir mis par écrit va m'aider à m'y tenir!

Et pour illustrer, mon image préférée du livre Cullotées de Pénélope Bagieu. Ce livre est merveilleux, je vous conseille à toutes et à tous de courrir l'acheter!

lundi 13 février 2017

Cette semaine... je n'ai pas réussi à pardonner S6


Agoaye nous a proposer cette semaine de pardonner. ET je n'ai pas réussi. Pour la première fois depuis le début de ce challenge, je n'ai rien pu écrire en temps et en heure. Simplement parce que je n'y arrivais pas.
Je ne suis pas trés rancunière de nature, en fait je suis naturellement heureuse et oublieuse. Mais cette semaine, j'ai de vieux soucis qui sont remontés d'un coup à la surface, avec des rendez-vous à prendre et beaucoup de temps perdu... tout ca à cause de personnes malveillantes qui ont croisé mon chemin de vie il y a quelques années. J'ai beau me dire que ce n'est pas une catastrophe, et je ne risque finalement pas grand chose hormis une petite partie de mes économies et quelques heures désagréables, je suis pleine de rancoeur contre ces personnes qui ont décidé de mettre une partie de leur énergie à nous pourrir la vie, à quelques amis et moi.

Alors voila, malheureusement cette semaine, je ne pardonne pas!

PS: voila un peu de douceur neigeuse pour compenser un peu ces mots négatifs!